Skip to content

Auteur : Rainer Maria Rilke

Un Dieu Le Peut

Un dieu le peut. Mais comment, dis, l’homme le suivrait-il sur son étroite lyre ? Son esprit se bifurque. Au carrefour de deux Chemins du cœur il n’est nul temple d’Apollon. Le chant que tu enseignes n’est point désir : ni un espoir, enfin comblé, de prétendant. Chanter c’est être.…

Un Rose Mauve Dans Les Hautes Herbes

Un rose mauve dans les hautes herbes, un gris soumis, la vigne alignée Mais au-dessus des pentes, la superbe d’un ciel qui reçoit, d’un ciel princier. Ardent pays qui noblement s’étage vers ce grand ciel qui noblement comprend qu’un dur passé à tout jamais s’engage à être vigoureux et vigilant.

Une Rose Seule, C’est Toutes Les Roses

Une rose seule, c’est toutes les roses et celle-ci : l’irremplaçable, le parfait, le souple vocable encadré par le texte des choses. Comment jamais dire sans elle ce que furent nos espérances, et les tendres intermittences dans la partance continuelle.

Vois-tu, Là-haut, Ces Alpages Des Anges

Vois-tu, là-haut, ces alpages des anges entre les sombres sapins ? Presque célestes, à la lumière étrange, ils semblent plus que loin. Mais dans la claire vallée et jusques aux crêtes, quel trésor aérien ! Tout ce qui flotte dans l’air et qui s’y reflète entrera dans ton vin.