Skip to content

Auteur : Tristan Corbière

Vésuves Et Cie

Pompeïa-station Vésuve, est-ce encor toi ? Toi qui fis mon bonheur, tout petit, en Bretagne, – Du bon temps où la foi transportait la montagne Sur un bel abat-jour, chez une tante à moi : Tu te détachais noir, sur un fond transparent, Et la lampe grillait les feux de…

Matelots

Vos marins de quinquets à l’Opéra comique, Sous un frac en bleu-ciel jurent  » Mille sabords !  » Et, sur les boulevards, le survivant chronique Du Vengeur vend l’onguent à tuer les rats morts. Le Jûn’homme infligé d’un bras même en voyage Infortuné, chantant par suite de naufrage ; La femme en bain…

Mirliton

Dors d’amour, méchant ferreur de cigales ! Dans le chiendent qui te couvrira La cigale aussi pour toi chantera, Joyeuse, avec ses petites cymbales. La rosée aura des pleurs matinales ; Et le muguet blanc fait un joli drap Dors d’amour, méchant ferreur de cigales. Pleureuses en troupeau passeront les rafales La…

Nature Morte

Des coucous l’Angélus funèbre A fait sursauter, à ténèbre, Le coucou, pendule du vieux, Et le chat-huant, sentinelle, Dans sa carcasse à la chandelle Qui flamboie à travers ses yeux. – Écoute se taire la chouette – Un cri de bois : C’est la brouette De la Mort, le long du…

Paria

Qu’ils se payent des républiques, Hommes libres ! carcan au cou – Qu’ils peuplent leurs nids domestiques ! – Moi je suis le maigre coucou. – Moi, coeur eunuque, dératé De ce qui mouille et ce qui vibre Que me chante leur Liberté, À moi ? toujours seul. Toujours libre.…

Paris

Bâtard de Créole et Breton, Il vint aussi là fourmilière, Bazar où rien n’est en pierre, Où le soleil manque de ton. – Courage ! On fait queue…. Un planton Vous pousse à la chaîne derrière ! … Incendie éteint, sans lumière ; Des seaux passent, vides ou non. Là,…

Paris Diurne

Pourquoi donc s’en estil allé, le doux amour ? Ils viennent un moment nous faire un peu de jour, Puis partent. Ces enfants, que nous croyons les nôtres, Sont à quelqu’un qui n’est pas nous. Mais les deux autres, Tu ne les vois donc pas, vieillard ? Oui, je les…

Paris Nocturne

Il l’a tirée De sa poche percée L’a mise sous ses yeux ; Et l’a bien regardée En disant : ‘ Malheureux ! ‘ Il l’a soufflée De sa bouche humectée ; Il avait presque peur D’une horrible pensée Qui vint le prendre au coeur. Il l’a mouillée D’une larme…

Pauvre Garçon

La Bête féroce. Lui qui sifflait si haut, son petit air de tête, Était plat près de moi ; je voyais qu’il cherchait… Et ne trouvait pas, et… j’aimais le sentir bête, Ce héros qui n’a pas su trouver qu’il m’aimait. J’ai fait des ricochets sur son cœur en tempête.…

Paysage Mauvais

Sables de vieux os Le flot râle Des glas : crevant bruit sur bruit – Palud pâle, où la lune avale De gros vers, pour passer la nuit. – Calme de peste, où la fièvre Cuit Le follet damné languit. – Herbe puante où le lièvre Est un sorcier poltron qui…

Petit Mort Pour Rire

Va vite, léger peigneur de comètes ! Les herbes au vent seront tes cheveux ; De ton œil béant jailliront les feux Follets, prisonniers dans les pauvres têtes Les fleurs de tombeau qu’on nomme Amourettes Foisonneront plein ton rire terreux Et les myosotis, ces fleurs d’oubliettes Ne fais pas le lourd : cercueils…

Pudentiane

Attouchez, sans toucher. On est dévotieuse, Ni ne retient à son escient. Mais On pâme d’horreur d’être : luxurieuse De corps et de consentement ! Et de chair de cette oeuvre On est fort curieuse. Sauf le vendredi seulement : Le confesseur est maigre et l’extase pieuse En fait :…