O vents d’automne,

Shuoshi Mizuhara


O vents d’automne,
Pour moi il n’y a pas d’anciens dieux,
Aucuns Buddhas pour moi.