Skip to content

03 Je Regarde, Feuille À Feuille

Je regarde, feuille à feuille,

S’éparpiller dans le soir

Le manteau d’or et d’orgueil

De ces grands arbres noirs;
Je regarde, goutte à goutte,

Tomber comme du sang,

Les feuilles et le soir en déroute

Tourne et fuit dans le couchant;
On rêverait toute une vie

D’espoir si vain qu’on en doute

– Mais voici la côte gravie,

Et voici le soir, et la route

1899