Avant-dernier Mot

Jules Laforgue


L’Espace ?

– Mon cœur

Y meurt

Sans traces..
En vérité, du haut des terrasses,

Tout est bien sans cœur
La Femme ?

– J’en sors,

La mort

Dans l’âme.
En vérité, mieux ensemble on pâme

Moins on est d’accord.
Le Rêve ?

– C’est bon

Quand on

L’achève.
En vérité, la Vie est bien brève,

Le Rêve bien long.
Que faire

Alors

Du corps

Qu’on gère ?
En vérité, ô mes ans, que faire

De ce riche corps ?
Ceci,

Cela,

Par-ci

Par-là.
En vérité, en vérité, voilà,

Et pour le reste, que Tout m’ait en sa merci.