Skip to content

La Guerre De Cent Ans

Ô girls comme flammes danseuses !

Une biche lèche une rose ;

Avec douceur, bonbon anglais,

Elle s’écroule en mon palais.
Si nos langues ne sont pas sœurs,

Qu’une biche lèche mon âme,

Le guerrier, sous d’expertes flammes

S’énerve et pourtant vierge meurt.
Que ne suis-je elle ou l’oiseleur,

Belle sous la boule de gui,

Et au miel de votre baiser,

Oiseleur je resterai pris.
De nos bergères les Anglais

Font des bûches pour leur Christmas.

Fond votre langue en mon palais,

C’est à la mort que ma grimace
S’adresse et non pas à l’amour.

Je n’ai rien de commun, sauf l’âge,

Avec le dédaigneux Narcisse,

Ainsi que Jeanne trop penché

Sur le seul bûcher de son âme.