Skip to content

La Ronde Ailée Des Heures

La ronde ailée des heures

Tourne dans la prairie.

Pas une qui demeure

Qu’elle pleure, qu’elle rie.

Elles fuient entraînées

Vers le couchant de gloire

Quel soir (de quelle année ?)

Se mire au flot de Loire ?

Qui voudrait ressaisir,

Fantômes clairs et chantants,

La rose du Désir

Qu’on jette au flot du temps ?