Les Caresses, Ailes De L’âme

Albert Mérat


Les caresses, ailes de l’âme,

Par le chemin du souvenir,

S’en vont, tremblantes, vers la femme

Que l’on n’a pas su retenir.

Ô caresses ! choses légères,

Au vol fidèle, au rhythme sûr,

Suivant les chères passagères

Près de la fangie ou dans l’azur ;

Il se peut que je la revoie

Ou que vienne l’oubli vainqueur,

Mais vers elle je vous envoie,

Lourdes des chaînes de mon cœur.