L’hôtel Du Clair De Lune

Rosemonde Gérard


Fermé le jour, ouvert la nuit,

Et gardant son luxe inouï

Pour ceux qui n’ont pas de fortune,

On peut toujours s’y reposer ;

Et l’on paie avec des baisers

C’est l’hôtel du Clair de Lune !
Si le printemps qui nous enlace

Nous conseille l’intimité,

Nous n’irons pas dans un palace

Où l’on danse en prenant du thé ;

Ça va sur les cartes postales

Pour attirer les voyageurs,

Mais, sur un boulevard bleu pâle,

Je connais un hôtel meilleur
Pas de smoking, pas de toilette,

Pas de pyjama parfumé,

Le soir suffit comme voilette

Quand les yeux sont presque fermés ;

C’est une étoile aux doigts de flamme

Qui tourne l’électricité,

Et, puisqu’il faut de la réclame,

L’amour fait la publicité
Viens avec moi ! loin du tapage,

Partons vers ce boulevard bleu !

Quand une chambre est en feuillage

Les cœurs sont bien plus amoureux ;

Viens vite ! L’hôtel est superbe !

Le songe y construit son oubli ;

Et, quand les tapis sont en herbe,

Le ciel vaut mieux qu’un ciel de lit
Fermé le jour, ouvert la nuit,

Et gardant son luxe inouï

Pour ceux qui n’ont pas de fortune,

On peut toujours s’y reposer ;

Et l’on paie avec des baisers

C’est l’hôtel du Clair de Lune !