Mare Velivolum

Joseph Autran


Où vont ces vaisseaux aux vives allures

Qui, sortant du port, nous disent adieu ?

Où vont ces vaisseaux aux blanches voilures

Que mon œil poursuit à l’horizon bleu ?

Ils vont, dispersés sur les vastes ondes,

Explorer des bords inconnus de nous ;

Loin de ce rivage, ils vont voir des mondes

Mille fois plus beaux, mille fois plus doux.

Mais nul, dans son vol, n’atteindra la grève

Du pays où tend mon désir lointain ;

Car le monde, hélas ! Que mon âme rêve

N’est aucun de ceux qu’un navire atteint !…