Skip to content

Noces Et Festins

Tandis qu’au restaurant en face : Aux barreaux verts

On prépare, au salon. de cinquante couverts,

Un de ces longs repas que l’argenteuil arrose

Et qu’orne un grand nougat surmonté d’une rose,

Toute la noce, avec de gros rires grivois,

Monte joyeusement sur les chevaux de bois

Et tourne, au son de l’orgue, en enfilant des bagues ;

Et c’est dans la banlieue, auprès de terrains vagues,

Où le beau-père et les gens mûrs, à quelques pas,

Vont jouer au bouchon et mettent habit bas.