Papier Buvard

Robert Desnos


1
La vie est un’ bobin’ de fil

J’ai eu treize ans au mois d’avril

Et je me sens vieillir très vite

Mais on m’appelle ma petite,

Une petite ?

On me donne encore des bonbons

Et je peux entrer au salon

Mais j’ai gardé mes habitudes,

Je n’aime pas la solitude

Car je voudrais rester toujours

Petite fille.

Jouer à la corde dans la cour,

Ou bien aux billes.

C’est si bon de désobéir.

Ah! cela m’ennuie de vieillir !
REFRAIN :
J’aime boire de l’encre

Et manger du papier buvard

C’est bon, c’est doux,

C’est rose et mou.

J’aime boire de l’encre

Et manger du papier buvard.

Cela sèche toute la bouche

Et ça agace les dents

Ça fait rêver d’un rêve ardent

Et farouche !

On oublie tout, on est heureuse

La vie est merveilleuse

Et droite comme un boulevard

En mangeant du papier buvard.
2
Adieu poupée, adieu leçons

Il va falloir fair’ des façons.

Le mois prochain je serai vieille

On m’appell’ra Mademoiselle,

Mademoiselle ?

On m’emmèn’ra danser au bal

Je pourrai sans faire de mal

Mettre du rouge et fair’ des choses,

On me donn’ra des bouquets d’ roses.

Ça m’ennuiera j’aim’ pas les fleurs

Ni le rouge à lèvres.

J’ai mal aux dents, j’ai mal au cœur

Et j’ai la fièvre.

Cette vie est triste à mourir

Ah ! cela m’ennuie de vieillir.
REFRAIN