Pasiphaé

André Chénier


Un rose mauve dans les hautes herbes,
un gris soumis, la vigne alignée …
Mais audessus des pentes, la superbe
d’un ciel qui reçoit, d’un ciel princier.

Ardent pays qui noblement s’étage
vers ce grand ciel qui noblement comprend
qu’un dur passé à tout jamais s’engage
à être vigoureux et vigilant.