Paysage Trégorrois

Anatole Le Braz


O grand pays religieux,

Pavé de pierres sépulcrales,

Un jour sombre te vient des cieux

Par des vitraux de cathédrales !
Vous avez peut-être passé

Dans le sentier des primevères.

Sur l’horizon, plane, dressé,

Le groupe noir des  » Cinq Calvaires  » .
Ils sont là cinq Christs, tous pareils,

Aux faces mornes et ridées,

Que font grimacer les soleils,

Que font larmoyer les ondées.
A l’entour, des pins rabougris,

Tordus au vent des épouvantes,

Bercent l’immense horizon gris

A leurs frissons d’orgues vivantes.