Viens! — Une Flûte Invisible

Victor Hugo


Viens! — une flûte invisible

Soupire dans les vergers.

La chanson la plus paisible

Est la chanson des bergers.
Le vent ride, sous l’yeuse,

Le sombre miroir des eaux.

La chanson la plus joyeuse

Est la chanson des oiseaux.
Que nul soin ne te tourmente.

Aimons-nous! aimons toujours!

La chanson la plus charmante

Est la chanson des amours.

Les Metz, août 18