Skip to content

Recueil : Aux flancs du vase

Xanthis

Au vent frais du matin frissonne l’herbe fine ; Une vapeur légère aux flancs de la colline Flotte ; et dans les taillis d’arbre en arbre croisés Brillent, encore intacts, de longs fils irisés. Près d’une onde ridée aux brises matinales, Xanthis, ayant quitté sa robe et ses sandales, D’un…

Rhodante

Dans l’après midi chaude où dorment les oiseaux Au fond de l’antre empli d’un clair murmure d’eaux Rhodante, nue, a fui les champs où luit la flamme ; Et sa ceinture gît sur ses voiles de femme. Rhodante est fine et chaude avec des flancs légers ; Le fruit brun…

Nyza Chante

La famille nombreuse, et par les dieux comblée, Tout autour de la table est encor rassemblée : Elyone au long col, Lydie aux seins naissants, Nyza dont la voix triste a de si purs accents, Myrte agile et robuste, Ixène douce et blanche. La mère aux lourds bandeaux sur les…

Myrtil Et Palémone

Myrtil et Palémone, enfants chers aux bergers, Se poursuivent dans l’herbe épaisse des vergers, Et font fuir devant eux, en de bruyantes joies, La file solennelle et stupide des oies. Or Myrtil a vaincu Palémone en ses jeux ; Comme il l’étreint, rieuse, entre ses bras fougueux, Il frémit de…

Mnasyle

Le troupeau maigre épars aux roches du rivage Broute le noir genièvre et la menthe sauvage Au large la mer luit comme un métal ardent. Soudain le bouc lascif se dresse et, titubant, Sur la chèvre efflanquée à l’échiné rugueuse Satisfait au soleil sa luxure fougueuse. Et Mnasyle, l’éphèbe en…

Le Laboureur

Mars préside aux travaux de la jeune saison ; A peine l’aube errante au bord de l’horizon Teinte de pâle argent la mare solitaire, Le laboureur, fidèle ouvrier de la terre, Penché sur la charrue, ouvre d’un soc profond Le sein toujours blessé, le sein toujours fécond. Sous l’inflexible joug…

Les Constellations

Clydie, au crépuscule assise dans les fleurs, Regarde, à l’orient, de ses beaux yeux rêveurs Les constellations, claires géométries, Au velours bleu du soir fixer leurs pierreries. Mélanthe les indique et, le doigt vers les cieux, Les nomme par leurs noms doux et mystérieux : Pégase, le Dragon, Cassiopée insigne,…

Le Sommeil De Canope

Accoudés sur la table et déjà noyés d’ombre, Du haut de la terrasse à pic sur la mer sombre, Les amants, écoutant l’éternelle rumeur, Se taisent, recueillis devant le soir qui meurt. Alcis songe, immobile et la tête penchée. Canope avec lenteur de lui s’est rapprochée Et, lasse, à son…

Le Repas Préparé

Ma fille, laisse là ton aiguille et ta laine ; Le maître va rentrer ; sur la table de chêne Avec la nappe neuve aux plis étincelants Mets la faïence claire et les verres brillants. Dans la coupe arrondie à l’anse en col de cygne Pose les fruits choisis sur…

Le Petit Palémon

Le petit Palémon, grand de huit ans à peine, Maintient en vain le bouc qui résiste et l’entraîne, Et le force à courir à travers le jardin, Et brusquement recule et s’élance soudain. Ils luttent corps à corps ; le bouc fougueux s’efforce ; Mais l’enfant, qui s’arc-boute et renverse…

Le Marché

Sur la petite place, au lever de l’aurore, Le marché rit joyeux, bruyant, multicolore, Pêle-mêle étalant sur ses tréteaux boiteux Ses fromages, ses fruits, son miel, ses paniers d’oeufs, Et, sur la dalle où coule une eau toujours nouvelle, Ses poissons d’argent clair, qu’une âpre odeur révèle. Mylène, sa petite…

Le Boucher

Ardagôn le boucher, à la rouge encolure, Un grand couteau luisant passé dans sa ceinture, Pousse hors de l’étable et conduit au hangar Le bœuf sur qui la vache attache un long regard. Les enfants du village, et Psyllé la première, Déjà chassés vingt fois par la rude fermière, Reviennent…