Skip to content

Recueil : Bouquets et prières

Un Présage

J’ai vu dans l’air passer deux ailes blanches : Est-ce pour moi que ce présage a lui ? J’entends chanter tout un nid dans les branches : Trop de bonheur me menace aujourd’hui ! Pour le braver je suis trop faible encore. Arrêtez-vous, ambassadeurs des cieux ! L’épi fléchit, que…

Merci, Mon Dieu

J’ai rencontré sur la terre où je passe Plus d’un abîme où je tombais, seigneur ! Lors, d’un long cri j’appelais dans l’espace Mon Dieu, mon père, ou quelque ange sauveur. Doux et penché sur l’abîme funeste, Un envoyé du tribunal céleste Venait toujours, fidèle à votre loi : Qu’il…

Moi, Je Le Sais

À Mademoiselle Louise Crombach. Vous le saurez ! La vie a des abîmes Cachés au loin sous d’innombrables fleurs ; Les rossignols qui chantent à leurs cimes, Où chantent-ils dans la saison des pleurs ? Vous le saurez ! La vie a des abîmes Cachés au loin sous d’innombrables fleurs.…

Prière De Femme

Mon saint amour ! Mon cher devoir ! Si Dieu m’accordait de te voir, Ton logis fût-il pauvre et noir, Trop tendre pour être peureuse, Emportant ma chaîne amoureuse, Sais-tu bien qui serait heureuse ? C’est moi. Pardonnant aux méchants, Vois-tu ! Les mille oiseaux des champs N’auraient mes ailes…

Le Mauvais Jour

N’entend-elle jamais une voix me défendre, Un conseil attendri rappeler son devoir, Une larme furtive, un feu sous cette cendre, Un reproche d’en haut lui crier :  » va la voir !  » Moi, je n’y peux courir : sa clameur m’a noircie, Mon nom percé d’outrage a rempli sa…

Le Soleil Des Morts

Lune ! Blanche figure assise à l’horizon, Que viens-tu regarder au fond de ma maison ? … Dans nos chambres, vois-tu ! La fiévreuse insomnie Sur beaucoup d’oreillers se penche en ennemie ; Elle entre, et bien des yeux qui paraissent fermés Sont par des pleurs sans bruit ouverts et…

Jeune Fille

À Mademoiselle Zoé Dessaix. Pour que tu sois de Dieu l’aimée, La plante toujours parfumée, Et colombe au vol triomphant Nommée, Garde la foi qui te défend, Enfant ! Fleur entre le ciel et la terre, Que ton doux règne solitaire Ne soit troublé d’aucun tourment Austère ! Que tes…

À Celles Qui Pleurent

Vous surtout que je plains si vous n’êtes chéries, Vous surtout qui souffrez, je vous prends pour mes soeurs : C’est à vous qu’elles vont, mes lentes rêveries, Et de mes pleurs chantés les amères douceurs. Prisonnière en ce livre une âme est contenue. Ouvrez, lisez : comptez les jours…

Âme Et Jeunesse

Puisque de l’enfance envolée Le rêve blanc, Comme l’oiseau dans la vallée, Fuit d’un élan ; Puisque mon auteur adorable Me fait errer Sur la terre où rien n’est durable Que d’espérer ; À moi jeunesse, abeille blonde Aux ailes d’or ! Prenez une âme, et par le monde, Prenons…

Au Livre Des Consolations

Quand je touche rêveuse à ces feuilles sonores D’où montent les parfums des divines amphores, Prise par tout mon corps d’un long tressaillement, Je m’incline, et j’écoute avec saisissement. Ô fièvre poétique ! ô sainte maladie ! Ô jeunesse éternelle ! ô vaste mélodie ! Voix limpide et profonde !…

Aux Trois Aimés

De vous gronder je n’ai plus le courage, Enfants ! ma voix s’enferme trop souvent. Vous grandissez, impatients d’orage ; Votre aile s’ouvre, émue au moindre vent. Affermissez votre raison qui chante ; Veillez sur vous comme a fait mon amour ; On peut gronder sans être bien méchante :…

Croyance Populaire

Prière aux innocents. Beaux innocents, morts à minuit, Réveillés quand la lune luit ! Descendez sur mon front qui pleure Et sauvez-moi d’entendre l’heure. L’heure qui sonne fait souffrir Quand la vie est triste à mourir ; C’est l’espérance qui nous quitte, C’est le pouls du temps qui bat vite.…