Skip to content

Recueil : Fables, Livre III

Les Vitres Cassées

Fable XVIII, Livre III. Toi, chez qui tant de sens à tant d’esprit s’allie, Chez qui les préjugés n’ont jamais eu d’accès ; Toi qui fuis en tout les excès, En tout, même en philosophie ; Lis ce court apologue où je crois, j’en conviens, Peindre les sentiments dont tout…

Le Zèbre

Fable XIV, Livre III. Le zèbre débarque en Europe ; Les ânes d’admirer, et les savants aussi.  » Le beau cheval que celui-ci !  » Disent nos connaisseurs qu’éblouit l’enveloppe. Le cheval, lui seul étonné, Prétend qu’à son espèce on ose faire injure.  » Un cheval ! lui, messieurs, un…

Les Deux Dindons

Fable XVII, Livre III. Deux dindons s’engraissaient dans une métairie ; Égaux en droits : l’un d’eux croyait pourtant valoir Bien plus que son confrère. Hé pourquoi, je vous prie ? Parce qu’il était blanc, et que l’autre était noir. Aussi Dieu sait quels droits à la prééminence Par un…

Les Dés

Fable XII, Livre III. Ces dés qui, chassés d’un cornet Pour être agités dans un autre, Par un canne ou par un sonnet Règlent ma fortune et la vôtre ; Ces dés tout écornés, n’en retracent que mieux Le sort d’un pauvre peuple aux mains des factieux ; Par l’intérêt…

Les Bulles De Savon

Fable V, Livre III. Tous les jours on voit des marmots, Avec un peu de vent gonfler un peu d’écume ; Tous les jours, avec de grands mots, Pour l’heureux du moment maint sot fait maint volume. Mes amis, retenez-le bien, Le pouvoir de l’homme est immense : Tirer quelque…

Le Melon Et La Rave

Fable XV, Livre III. Comme ce fournisseur, au visage vermeil, Rebondi, ramassé dans sa courte structure, Et brodé sur toute couture, Un melon étalait son gros ventre au soleil ; Et, du haut de sa couche, à la rave modeste Qui, dans le sable aride, à ses pieds végétait, Adressait…

Le Coup De Fusil

Fable VIII, Livre III. Au milieu des forêts, sans trop user ma poudre, Mon fusil, rival de la foudre, Fait un bruit qui ne finit pas. En plaine, c’est tout autre chose : Du salpêtre infernal j’ai beau forcer la dose, Un court moment à peine on m’entend à vingt…

La Fumée

Fable VI, Livre III. Pendant mille ans et plus, Jupiter fut fêté. C’était justice : alors il portait le tonnerre ; Il était immortel : dans les cieux, sur la terre, La pluie et le beau temps, et la paix et la guerre, Tout allait à sa volonté. À ses…

Le Chien De Chasse

Fable II, Livre III. Médor est un vrai chien de race, Des mieux nés et des mieux appris ; Il n’a pas d’égal, soit qu’il chasse Lièvre ou lapin, caille ou perdrix. Le maître aussi jamais ne va battre les plaines, Fouiller ses bois et ses garennes, Qu’à le suivre…