Skip to content

Recueil : La Sepmaine

Hymne À La Terre

Je te salue, ô Terre, ô Terre porte-grains, Porte-or, porte-santé, porte-habits, porte-humains, Porte-fruicts, porte-tours, alme, belle, immobile, Patiente, diverse, odorante, fertile, Vestue d’un manteau tout damassé de fleurs Passementé de flots, bigarré de couleurs. Je te salue, ô coeur, racine, baze ronde, Pied du grand animal qu’on appelle le Monde,…

La Nuit

L’architecte du monde ordonna qu’à leur tour Le jour suivist la nuict, la nuict suivist le jour. La nuict peut temperer du jour la secheresse, Humecte nostre ciel et nos guerets engresse ; La nuict est celle-là qui de ses ailes sombres Sur le monde muet fait avecques les ombres…

Les Eaux Se Retirent

Mon esprit, qui voloit sur ces brillantes voutes, Qui vont tout animant de leurs diverses routes, Qui commandoit aux vents, aux orages souffreux, Aux esclairs flamboyants, aux images affreux Qui s’engendrent en l’air, d’un langage assez brave N’agueres discouroit sur un sujet si grave ; Mais razant ce jourd’huy le…

À La France

Que ne fais-tu proffit, ô frénétique France, Des signes dont le ciel t’appelle à repentance ? Peux-tu voir d’un oeil sec ce feu prodigieux, Qui nous rend chasque soir effroyables les cieux, Cest astre chevelu qui menace la terre De peste, guerre, faim, trois pointes du tonnerre, Qu’en sa plus…

Éloge À La Lune

Ô le second honneur des celestes chandelles, Asseuré calendrier des fastes eternelles, Princesse de la mer, flambeau guide-passant, Conduy-somme, aime-paix, que diray-je, ô croissant, De ton front inconstant, qui fait que je balance Tantost ça tantost là d’une vaine inconstance, Si par l’oeil toutesfois l’humain entendement De corps tant esloignez…