Skip to content

Recueil : Les chants du crépuscule

La Pauvre Fleur

La pauvre fleur disait au papillon céleste — Ne fuis pas ! Vois comme nos destins sont différents. Je reste, Tu t’en vas ! Pourtant nous nous aimons, nous vivons sans les hommes Et loin d’eux, Et nous nous ressemblons, et l’on dit que nous sommes Fleurs tous deux !…

Hymne

Hymne aux morts de juillet. Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie Ont droit qu’à leur cercueil la foule vienne et prie. Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau. Toute gloire près d’eux passe et tombe éphémère ; Et, comme ferait une mère, La voix…

Espoir En Dieu

Espère, enfant ! demain ! et puis demain encore ! Et puis toujours demain ! croyons dans l’avenir. Espère ! et chaque fois que se lève l’aurore, Soyons là pour prier comme Dieu pour bénir ! Nos fautes, mon pauvre ange, ont causé nos souffrances. Peut-être qu’en restant bien longtemps…

Dans L’église De ***

I. C’était une humble église au cintre surbaissé, L’église où nous entrâmes, Où depuis trois cents ans avaient déjà passé Et pleuré bien des âmes. Elle était triste et calme à la chute du jour, L’église où nous entrâmes ; L’autel sans serviteur, comme un cœur sans amour, Avait éteint…

Conseil

Rien encore n’a germé de vos rameaux flottants Sur notre jeune terre où, depuis quarante ans, Tant d’âmes se sont échouées, Doctrines aux fruits d’or, espoir des nations, Que la hâtive main des révolutions Sur nos têtes a secouées ! Nous attendons toujours ! Seigneur, prenez pitié Des peuples qui,…

Autre Chanson

L’aube naît, et ta porte est close ! Ma belle, pourquoi sommeiller ? À l’heure où s’éveille la rose Ne vas-tu pas te réveiller ? Ô ma charmante, Ecoute ici L’amant qui chante Et pleure aussi ! Tout frappe à ta porte bénie. L’aurore dit : Je suis le jour…

Au Bord De La Mer

Vois, ce spectacle est beau. Ce paysage immense Qui toujours devant nous finit et recommence ; Ces blés, ces eaux, ces prés, ce bois charmant aux yeux ; Ce chaume où l’on entend rire un groupe joyeux ; L’océan qui s’ajoute à la plaine où nous sommes ; Ce golfe,…

Anacréon, Poète

Anacréon, poète aux ondes érotiques Qui filtres du sommet des sagesses antiques, Et qu’on trouve à mi-côte alors qu’on y gravit, Clair, à l’ombre, épandu sur l’herbe qui revit, Tu me plais, doux poète au flot calme et limpide ! quand le sentier qui monte aux cimes est rapide, Bien…

À Mademoiselle J

Chantez ! chantez ! jeune inspirée ! La femme qui chante est sacrée Même aux jaloux, même aux pervers ! La femme qui chante est bénie ! Sa beauté défend son génie. Les beaux yeux sauvent les beaux vers ! Moi que déchire tant de rage, J’aime votre aube sans…