Skip to content

Recueil : Les Stalactites

Sonnet Sur Une Dame Blonde

Sur la colline, Quand la splendeur Du ciel en fleur Au soir décline, L’air illumine Ce front rêveur D’une lueur Triste et divine. Dans un bleu ciel, Ô Gabriel ! Tel tu rayonnes ; Telles encor Sont les madones Dans les fonds d’or.

Ronde Sentimentale

Sur les gazons verts, le soir nous dansons, Au clair de la lune, au bruit des chansons. Tout brûlant d’amour, le Ciel dit à l’Onde : Je ne puis descendre et baiser tes flots, Ni dans tes beaux yeux, par le soir déclos, Voir se refléter ton âme profonde. Sur…

Pour Mademoiselle ***

Amours des bas-reliefs, ô Nymphes et Bacchantes, Qui, sur l’Ida nocturne, au bruit d’un tambourin, Les fronts échevelés en tresses provocantes, Dansiez en agitant vos crotales d’airain ! Vous, plus belles déjà que ces filles du Pinde, Bayadères d’ébène aux bras purs et nerveux, Qui bondissez sans bruit sur les…

Oh ! Quand La Mort

Oh ! quand la Mort, que rien ne saurait apaiser, Nous prendra tous les deux dans un dernier baiser Et jettera sur nous le manteau de ses ailes, Puissions-nous reposer sous deux pierres jumelles ! Puissent les fleurs de rose aux parfums embaumés Sortir de nos deux corps qui se…

L’étang Mâlo

Il est un triste lac à l’eau tranquille et noire Dont jamais le soleil ne vient broder la moire, Et dont tous les oiseaux évitent les abords. Un chêne vigoureux a grandi sur ses bords, Et, courbé par le Temps jusqu’aux ondes, étale Sur la cime des flots sa masse…

Les Tourterelles

Cependant qu’étrangère à la nature en fête, Elle rêvait sans but sur sa couche défaite, Le soleil frissonnait sur l’or et les damas ; Le doux air de l’été, qui chasse les frimas, Chargé de la couleur et du parfum des roses, Entrait, et redonnait la vie à mille choses.…

L’âme De La Lyre

Quand le premier sculpteur eut achevé la Lyre Et caché dans son sein les chants harmonieux ; Ouvrier sans défaut, lorsqu’il eut fait sourire Parmi ses ornements les figures des Dieux, Et qu’il eut couronné l’instrument de martyre Avec le vert rameau d’un laurier radieux ; L’indomptable Titan, à son…

Le Démêloir

Je sais qu’elle est pareille aux Anges de lumière. Elle a des rayons d’astre éclos sous sa paupière, Et je vois aux candeurs de son pied calme et pur Qu’il a marché longtemps sur les tapis d’azur. Sa bouche harmonieuse et de charme inondée Semble, à son doux parfum de…

L’arbre De Judée

Lorsque Mai rougissant rassérène les cœurs Et que sourit à tous la terre fécondée, Quand sur les verts gazons Chloris mène des chœurs, Il fleurit dans le parc un arbre de Judée. C’est un arbre tout rose, et sans feuilles d’abord, Un tout harmonieux que rien autre n’égale. Ses longs…

Carmen

Camille, en dénouant sur votre col de lait Vos cheveux radieux plus beaux que ceux d’Hélène, Égrenez tour à tour, ainsi qu’un chapelet, Ces guirlandes de fleurs sur ces tapis de laine. Tandis que la bouilloire, éveillée à demi, Ronfle tout bas auprès du tison qui s’embrase, Et que le…

La Muse

Près du ruisseau, sous la feuillée, Menons la Muse émerveillée Chanter avec le doux roseau, Puisque la Muse est un oiseau. Puisque la Muse est un oiseau, Gardons que quelque damoiseau N’apprenne ses chansons nouvelles Pour aller les redire aux belles. Un méchant aux plus fortes ailes Tend mille pièges…

La Femme Aux Roses

Nue, et ses beaux cheveux laissant en vagues blondes Courir à ses talons des nappes vagabondes, Elle dormait, sereine. Aux plis du matelas Un sommeil embaumé fermait ses grands yeux las, Et ses bras vigoureux, pliés comme des ailes, Reposaient mollement sur des flots de dentelles. Or, la capricieuse avait,…