Skip to content

Recueil : Les Stances

Roses, En Bracelet

Roses, en bracelet autour du tronc de l’arbre, Sur le mur, en rideau, Svelte parure au bord de la vasque de marbre D’où s’élance un jet d’eau, Roses, je veux encor tresser quelque couronne Avec votre beauté, Et comme un jeune avril embellir mon automne Au bout de mon été.

Quand Reviendra L’automne Avec Les Feuilles Mortes

Quand reviendra l’automne avec les feuilles mortesQui couvriront l’étang du moulin ruiné,Quand le vent remplira le trou béant des portesEt l’inutile espace où la meule a tourné,Je veux aller encor m’asseoir sur cette borne,Contre le mur tissé d’un vieux lierre vermeil,Et regarder longtemps dans l’eau glacée et morneS’éteindre mon image…

Me Voici Seul Enfin

Me voici seul enfin, tel que je devais l’être : Les jours sont révolus. Ces dévouements couverts que tu faisais paraître Ne me surprendront plus. Le mal que tu m’as fait et ton affreux délire Et ses pièges maudits, Depuis longtemps déjà les cordes de la lyre Me les avaient…

Je Vous Revois Toujours, Immobiles Cyprès

Je vous revois toujours, immobiles cyprès, Dans la lumière dure, Découpés sur l’azur, au bord des flots, auprès D’une blanche clôture : Je garde aussi les morts ; elle a votre couleur, Mon âme, sombre abîme. Mais je m’élance hors la Parque et le malheur, Pareil à votre cime.