Skip to content

Recueil : Poèmes Perdus

Printemps

Des nuages s’étirent, s’étirent irréels, Entre les branches noires enlacés. Tout l’hiver devant ma fenêtre, qui s’en va Et la danse de lumière sur les crêtes lointaines. Cet oiseau jamais aperçu ! Et le printemps et mon amour. Mes yeux qui s’éclairent, mes lèvres qui éclosent, Mon corps Il fait…

Régénération

Sous le pagne lisse du ciel d’été, Le soleil a saccagé Le velours vert des jours d’enfance. Et les grêles, les orages Ont déchaîné la fureur de leurs bandes barbares, Dans la plaine où soupire le silence Affaissé, les cigales tout ivres de sang Trompètent mes défaites, Qu’ils dorment les…