Si Tu Chantes La Marseillaise

À Benjamin Péret
Si tu chantes La Marseillaise

pourquoi faut-il qu’il te déplaise

de la chanter sur l’air de complainte sensible

de tel petit navire au mousse comestible.
Calligraphie les factures

et vérifie les additions,

tu marieras des rimes après la fermeture

et des alexandrins pendant tes ablutions
Métro — chemin de fer de ceinture.

Faits divers table de nuit —

Bougie — réveil matin —

Une fois par mois cinq francs aux putains —

chaque soir à sept heures le potage attendu —
LES MANUSCRITS NON INSÉRÉS NE SERONT PAS RENDUS

Si Vous Allez Chez L’épicier

Si vous allez chez l’épicier

Prenez du poivre de Cayenne,

Une escadre ce soir va-t-elle appareiller

Sur une mer de sauce tomate et de rhum ?
Allez chez l’épicier de la rue Saint-Sauveur

Il y a prime à TOUT ACHETEUR.
Petit garçon qui veux aimer

Connais-tu l’épicier d’amour ?

C’est au palais des Courtisanes
IL Y A PRIME À TOUT ACHETEUR.

Sur Les Tempes Le Père A Deux Virgules

Sur les tempes le père a deux virgules

Il sait jouer du clairon

Vous pourrez lire son nom

sur les murs des cellules

des casernes d’Afrique
Pour exciter les mâles

après dîner dans les rues transversales

La mère

rattache sa jarretière
La fille est bonne a tout faire

à tout faire chez un vieux monsieur
Et maquillé le fils dans les bars clandestins

à l’entour de la Madeleine

du soir au petit matin

erre comme une âme en peine.

Mon Tombeau Mon Joli Tombeau

À Eugène et Lucienne de Kermadec
Mon tombeau mon joli tombeau,

il sera peint au ripolin

avec des agrès de bateau

et des tatouages de marins.
Sur mon tombeau un phonographe

chantera soir et matin

la complainte du guerrier cafre

navré d’un coup d’œil libertin.
Sur mon tombeau un phonographe

récitera cette épitaphe
LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ

Neuve Jeunesse

Nous irons au cinéma

Rendre nos devoirs à Charlot

Mais n’irons-nous pas sur l’eau

Visiter YOKOHAMA ?
Le nègre des Batignolles

où est-il ? et son banjo ?

La putain qui m’appelait coco

et qui posait les vierges folles ?
Les cerises en sac de papier

que je croquais dans mon dodo

Polichinelle et le pompier

qui chantaient ho ho ho ho ?
Toutes les fleurs de Colombo,

tous les whyskies de Singapour

et les remparts de Saint-Malo

et les débris de mes amours
La mer a noyé tout cela

Je ne suis plus qu’un petit garçon

qui mange du chocolat

et qui joue au ballon

Poésie ! Ô Lapsus

Poésie ! Ô lapsus.

Tout autour de Paris les collines s’aplanissent

C’est la belle qui vient de finir sa prière.

Les forêts s’ébranlent et s’effilochent en fumée.

Sur chacun de mes ongles il y a une fenêtre

Le rossignol qui craignait la solitude,

c’était l’explorateur

Il marcha durant longtemps.

Au milieu du désert

il trouva un miroir

Mais les oiseaux de l’autre désert

en avaient détruit le tain

L’explorateur c’est le rossignol s’assit

Il collectionne maintenant des coquillages

ce sont des tombeaux

Je me ferai si petit que je rentrerai dans l’un d’eux

Vous le jetterez à la mer mes amis

Mais si vous prenez le paquebot

Gare à vous !

Je Suis Passé Dans Une Rue Étrange

A rené crevel
je suis passé dans une rue étrange

où des enfants blonds compissaient leur langes
a la porte d’un restaurant

un écriteau était collé :

ICI ON PEUT APPORTER SON MANGER
a la porte d’un hôtel meublé

un écriteau était collé :

ICI ON PEUT APPORTER SON AMOUR

Elles Sont Mortes Les Abeilles

À Paul Smara
Elles sont mortes les abeilles

au cimetière des Lilas

si vous voulez du chocolat

Mettez deux sous dans l’appareil
Il est mort notre Apollinaire

et mort aussi Laurent Tailhade

Cinq abeilles volent dans l’air

et les sirènes de naguère

pour moi s’abattent dans la rade
Meurent les porte-lyre

le rimeur Jean Aicard

ouvre la bouche en tirelire
SI VOUS VOULEZ DU CHOCOLAT

METTEZ DEUX SOUS DANS L’APPAREIL.

Dans Un Cocktail Couleur Tango

Dans un cocktail couleur tango

je buvais les yeux de ma belle :

l’un est vert l’autre mirabelle,

je buvais les yeux de Margot.
Margot mon rêve, au pas d’un tango,

a piétiné l’image frêle,

ses yeux aux couleurs rebelles

troublés par mon chalumeau.
Le divin cocktail de mes larmes,

par un beau soir à Monaco,

Ô fées Méditerranéennes,

Je l’ai bu au son d’un tango.

Au Bordel D’epinal

Au bordel d’Épinal

sont trois carmes déchaussées

Elles administrent les damnés

avant l’entrée à l’hôpital
Soldat de bois soldat d’amour

frais sorti d’une image d’Épinal

les échassiers sur la Moselle

Trempent une patte dans l’eau sale
Aimes-tu bien les Demoiselles ?
Sitôt sorti va voir le magicien

de son bocal il sortira

trois perles d’or et deux d’argent
Il te les donnera