Skip to content

Recueil : Solitude, Ô Mon Éléphant

Mensonge

Mensonge songe à tout, Pays des paysages, Un doigt tourne la page. Mensonge a le doigt long, La lèvre impérative Et l’aurore à son front Est l’aube sensitive.

Saisons

Le temps a dissipé la blonde silhouette De mes châteaux de sable aux créneaux sans danger. De ces châteaux d’enfant j’étais la girouette Quand je ne savais pas que le temps peut changer. Mais s’il peut te changer, me changer et me prendre Ma jeunesse d’hier et notre heure aujourd’hui,…

Silence

Il n’y a rien sous le ciel, ô silence, Rien que silence et signe blanc Et flèche de l’indifférence Sous la rose des quatre vents. Rien qu’une flèche sous la rose Aux pétales d’éternité, Rien que le vent qui décompose Les roses des témérités.

Cailloux Des Souvenirs

Cailloux des souvenirs vous faites trop de bruit En vous entrechoquant. J’en ai la tête lourde, Le cœur fou, l’âme folle et quand tombe la nuit Et que je vous entends, je voudrais être sourde. Le silence viendrait. Les fleurs me parleraient De leur vie incessante et de leur pharmacie,…

Château De Ma Présence

Château des souvenirs Où l’heure m’est lointaine, Où l’amour se promène, Dont j’entends les soupirs Tout au long des semaines, Château du  » Revois tout « , Château de ma présence, L’amour encore y danse Et me tient par le cou Car je vivais d’avance.

La Fiancée

Sous la menace des promesses Et sous le givre des pudeurs L’image paraît et paresse Devant la fiancée en pleurs. – L’étoile du berger vous veille, Il faut que vous vous reposiez. Qu’avez-vous en cette corbeille ? – Mon cœur en corbeille d’osier. Panier d’osier, côtes d’une île, Mon corps…

La Jacinthe

La jacinthe Bleue et raide en son parfum Fleurit mes regrets défunts Et mes plaintes. Je ne porterai plus les bijoux du hasard, Diadème imprudent, bague mésalliée, Mais, don de ton accueil, l’iris de ton regard Et, pavois du repos au jour de mon départ, Une jacinthe bleue à ma…

Le Rêve Du Coeur

Je suis une enfant très lointaine Car j’ai le rêve dans mon cœur. Mon cœur est l’époux de ma peine Et ce couple est fait de malheur. Je suis une enfant très lointaine. Je vois, je devine et je sais, J’entends, je donne et je pardonne, Je connais et je…

Les Mots

Rien ne me reste plus à dire Mon cœur me coupe la parole. Cœur, oh ! cœur sécateur Tu coupes les mots du bonheur : Les mots sitôt venus se meurent.