Skip to content

Thématique : Patrie

À La France

Personne pour toi. Tous sont d’accord. Celui-ci, Nommé Gladstone, dit à tes bourreaux : merci ! Cet autre, nommé Grant, te conspue, et cet autre, Nommé Bancroft, t’outrage ; ici c’est un apôtre, Là c’est un soldat, là c’est un juge, un tribun, Un prêtre, l’un du Nord, l’autre du…

Québec

Comme un factionnaire immobile au port d’arme, Dans ces murs où l’on croit ouïr se prolonger Le grave écho lointain d’un qui vive d’alarme, À ses gloires Québec semble encore songer. L’humble paix pastorale a replié son aile Sur l’âpre terre où gît le sombre camp des morts : Du…

Notre Terre

Terre, dont les âpres rivages Et les promontoires géants Refoulent les vagues sauvages Que soulèvent deux océans ; Terre qui, chaque avril, émerges, Toute radieuse, à travers La cendre de tes forêts vierges Et la neige de tes hivers ; Terre richement variée De verdure et de floraisons, Que le…

Ma Lointaine Aïeule

Par un temps de demoiselle, Sur la frêle caravelle, Mon aïeule maternelle, Pour l’autre côté de l’Eau, Prit la mer à Saint-Malo. Son chapelet dans sa poche, Quelques sous dans la sacoche, Elle arrivait, par le coche, Sans parure et sans bijou, D’un petit bourg de l’Anjou. Devant l’autel de…

Ma France

Français je suis, je m’en vante, Et très haut, très clair, très fort, Je le redis et le chante. Oui, je suis Français d’abord. Mais, n’ayez soupçon ni doute, Pour le loyal que je suis, La France, où mon âme est toute, Ma France, c’est mon pays. Ma France, l’intime…

France

Oui, mon pays est encor France : La fougue, la verve, l’accent, L’âme, l’esprit, le coeur, le sang, Tout nous en donne l’assurance : La France reste toujours France. Aujourd’hui, tout comme naguères, Ne sommes-nous pas, trait pour trait, Le vrai profil, le vif portrait Du Normand, père de nos…

Le Vieux Parler

Si je le parle, à coeur de jour, Au pays, avec les miens, comme Au grand siècle tout gentilhomme Le parlait aux abbés de cour, C’est… Ains seulement par amour. Ce français vieillot qu’on dédaigne, Il est natif d’un haut Poitou Et d’un lointain Paris itou. Ces termes, que le…

Le Dernier Gîte

Je te reviens, ô paroisse natale. Patrie intime où mon coeur est resté ; Avant d’entrer dans la nuit glaciale, Je viens frapper à ton seuil enchanté. Pays d’amour, en vain j’ai fait la route Pour saluer encore ton ciel bleu, Mon oeil se mouille et ma chair tremble toute,…

Le Ber

La campagne, comme autrefois, Avec le bahut, et le coffre, Et l’armoire à vitrail, nous offre Le ber à quenouilles de bois. Dans le coeur d’un merisier rouge, L’aïeul a taillé les morceaux ; Et la courbe des longs berceaux Illustre la naïve gouge. Que la mère y couche un…

La Petite Canadienne

Elle est bonne, franche, et telle Que l’amoureux de chez nous Ne courtise et n’aime qu’elle. Et, de vrai, c’est la plus belle, Avec ses Jolis yeux doux. Beauté d’idylle naïve, Elle a l’air, le teint vermeil, De cette prime fleur vive, Qui, malgré le gel, hâtive, Fleurit sous un…

Le Renard Anglais

Une humeur franche et libre, et le don d’être amie Malgré Jupiter même et les temps orageux. Tout cela méritait un éloge pompeux : Il en eût été moins selon votre génie ; La pompe vous déplaît, l’éloge vous ennuie. J’ai donc fait celui-ci court et simple. Je veux Y…

À La France

France, telle qu’elle est, j’offre cette œuvre à toi Comme un autre jadis l’eût dédiée au Roi, Du temps où, sauf la cour, tout le monde était rustre, Pour qu’il la protégeât et qu’elle fût illustre. Et d’ailleurs faudrait-il qu’on dit : Il a chanté La Provence, un recoin de…